Paris.fr
Accueil

La rue de Science-Po avant Science Po

18 Août

Année: 1866

Photographe: Charles Marville

© Charles Marville / BHVP / Roger-Viollet

 

Perpendiculaire au boulevard Saint Germain, la rue Saint Guillaume est surtout célèbre pour abriter Sciences Po (l’Institut d’Etudes Politiques – IEP Paris) au N°27. On utilise d’ailleurs souvent la métonymie de la Rue Saint Guillaume pour désigner cette prestigieuse école – le bulletin de l’association des anciens élèves, lui-même, a pris le nom de « La lettre de la rue Saint Guillaume ».

L’histoire de cette rue est indéfectiblement liée à celle du quartier de Saint-Germain-des-Prés et à celui du Quartier Latin, deux des plus anciens quartiers du Paris médiéval.

 

La rue Saint-Guillaume de nos jours/François Grunberg

 

Pour mémoire, l’IEP de Paris dans sa version « moderne » a été créée en 1945 en même temps que l’Ecole Nationale d’Administration (ENA), pour permettre de « démocratiser » l’accès à la haute fonction publique. Mais c’est en 1872 que naît l’Ecole libre des sciences politiques sous l’impulsion d’Emile Boutmy et de René Stourm, mais ce n’est que quelques années plus tard que ce nouvel établissement s’installera rue Saint Guillaume dans l’hôtel de Mortemart, généreuse donation de Marie Brignole-Sale De Ferrari, duchesse de Galliera.

A cette époque, l’objectif des pères fondateurs était de former des élites pour participer à l’effort de renouvellement républicain après les graves crises traversées par le pays quelques années auparavant (défaite face aux Allemands, chute du Second Empire).

La première année, quatre-vingt-neuf élèves sont inscrits et plusieurs innovations pédagogiques caractérisent l’enseignement, comme ce qui continue aujourd’hui encore a marqué très fortement l’identité de l’école : sa coopération précoce avec des universités étrangères.

Aujourd’hui, ce sont plus d’un millier d’élèves qui suive le prestigieux cursus.

L’entrée de la fameuse école/Flickr/that ambitious girl

Share

No comments yet

Leave a Reply