Paris.fr
Accueil
Archive | 10 février 2012

Doisneau, Paris les Halles

10 Fév

 

La marchande de fleurs, 1968 et La marchande des Halles, 1953. Copyright : Atelier Robert Doisneau

C’est l’effervescence en ce moment à l’Hôtel de ville de Paris. Deux monstres de créativité et de talent se côtoient en nos murs. D’un coté, un dessinateur, Sempé pour ne pas le citer, formidable sourire par le trait, de l’autre Doisneau.
Doisneau, évidemment c’est de lui dont je vais vous parler. Mais alors comment ?
Nous savons déjà beaucoup de chose à son sujet, et beaucoup sont écrites, et réécrites depuis quelques jours.
Je vous passerai alors les détails de sa biographie , j’éviterai de vous (re)dire que son regard était si vrai et malicieux, que son amour pour les « petites gens » le rendait si merveilleux, que tout cela faisait de lui ce monstre d’humanité, tant apprécié, aimé, je dirais. Du talent, un vrai regard sur la vie. Sur les toutes petites choses de la vie, si essentielles, qui font que l’on existe. Un regard sur le quotidien d’une capitale qui ne saurait être oubliée tant le photographe fut présent dans les rues parisiennes. Oui, Doisneau est un homme que l’on admire.

Oui oui tout cela est vrai, si vrai. Tant de simplicité dans le regard, de générosité.
Mais alors quel est le sujet ?
Les Halles bien sûr ! Ses Halles. Sujet de l’expo. Nous y sommes.

[…]

Share