Paris.fr
Accueil

ARBRE : nom masculin (latin arbor, -oris)

13 mar

Copyright : Michael Kenna. Pilgrim Path, Yokomineji, Shikoku, Japan 2003

ARBRE : nom masculin (latin arbor, -oris)
Végétal vivace, ligneux, rameux, atteignant au moins 7 m de hauteur et ne portant de branches durables qu’à une certaine distance du sol.

« C’est au fruit que l’on connaît l’arbre », « À l’ombre d’un arbre », « Assieds-toi au pied d’un arbre et avec le temps tu verras l’Univers défiler devant toi », « Qui voit le ciel dans l’eau voit les poissons dans les arbres »,  « Ne pas juger de l’arbre par l’écorce », « Arbre de vie » …
A en juger le nombre d’expressions et de proverbes autour de cette entité, nous ne pouvons que saluer l’importance et  la sacralisation de l’arbre dans nos sociétés. Il fascine.
L’imaginaire nous le dessine tantôt fort et protecteur,  nourricier, régénérant ou comme structurant d’un paysage urbain.

L’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-arts de Paris lui rend hommage à travers l’exposition « L’Arbre et le photographe ».

Une centaine de photographies, la plupart en noir et blanc et issues du  fonds ce cette institution, nous est proposée au regard et à la réflexion. Du XIXe siècle (Charles Marville, Séraphin Mieusement, Eugène Atget) ou contemporaines (Béatrice  Caracciolo, Michael Kenna, Lukas Hoffmann (élève des Beaux Arts), les clichés exposés s’organisent autour de 3 axes : L’arbre naturel et « originel », l’arbre et son urbanité et l’arbre et l’Humanité.

Des textes d’écrivains accompagnent l’exposition. Ils  ne commentent pas l’exposition ni ne décrivent les photographies exposées. Ces écrivains parlent de l’arbre et de leurs rêveries autour de l’arbre. Certains très sensuels même, telle la caresse que l’on pourrait donner à l’arbre.

 

Copyright : Luigi Fiorillo Alexandrie. Village arabe au canal n. d.

« L’arbre émeut. Sa réalité botanique aussi qui fait que l’homme entretient avec lui des liens particuliers, filiaux et fusionnels : la science nous le rappelle, l’homme lui doit pour partie sa bipédie et toutes les modifications gravitaires qui ont liberé la main, le visage, le larynx et l’intelligence. Cet attrait irrésistible exercé par l’arbre, les artistes en sont les victimes consentantes. (…) Dès l’apparition du médium photographique, (…) l’arbre se révèle indubitablement photogénique, comme si sa beauté naturelle contaminait l’image qui en devient esthétiquement belle. » Anne-Marie Garcia, commissaire de l’exposition.

 « L’Arbre et le photographe » / Ecole nationale supérieure des beaux-arts / 14 rue Bonaparte, 75006 Paris / Jusqu’au 22 avril 2012
Un livre  accompagne cette exposition : « L’Arbre et le photographe » Beaux Arts de Paris Les Editions / Ministère de la Culture et de la Communication

« … esthétiquement belle …« . L’esthétique. Science du beau, se rapportant au concept de l’art, essentiellement.

L’Art du beau se conjuguerait-il aussi au domaine de la nature ? Oui.

Véritable étude de la sensibilité ou des sens, les photographies d’arbres de Cédric Pollet sont de purs tableaux. Le photographe s’attache à capturer l’écorce des arbres. Paysagiste et scientifique de formation, ce photographe nous propose un très bel ouvrage des ses clichés  « Écorces, galerie d’art à ciel ouvert » aux éditions ULMER.

Oeuvres de l’âme du botaniste qui  est en lui (chacune des photographies est nommée par le nom scientifique/latin de l’arbre),  ses photographies sont graphiques, colorées, abstraites. Ce qui leurs confèrent un veine artistique certaine.

A travers ses voyages aux quatre coins du globe, Cédric Pollet révèle l’incroyable richesse des écorces. Il suscite  l’émotion, l’émerveillement, il surprend.

Arbutus x andrachnoides ET Betula utilis var. prattii. Copyright : Cédric Pollet

 

Les Editions Ulmer et le blog photo de paris.fr offrent à cinq d’entre vous ce magnifique livre. Pour cela rien de plus simple, jouez en cliquant sur la couverture du livre ci-dessous !

 

 

Et pour ceux qui sont à proximité d’Angers (49), se tient actuellement et  jusqu’au 18 septembre 2012, « Expo ECORCES » au Museum d’Angers.

Howea forsteriana. Copyright : Cédric Pollet

Share

5 Responses to “ARBRE : nom masculin (latin arbor, -oris)”

  1. Antoine Dubois 16 mars 2012 at 16 h 51 min #

    Cette photo est vraiment extraordinaire. Si simple mais en meme temps avec des niveaux de complexite touchants.
    La scene me semble paisible mais en meme temps troublant!
    Bien joue!

    • Flor 21 mars 2012 at 4 h 57 min #

      Hi ! my name is Florencia from argentina and i think you are Doll Sudiarsana. I think you speak french but as i dont know i write you in english.
      I really love you pictures work. Its amazing, it really made me feel wonrdeful.
      I just wanted you to know how your works makes me feel.
      You are awesome !

      I couldn’t add you at Facebook. i would love you to add me to see more of your work

      Kisees and good luck !

  2. Livre Photo 28 mars 2012 at 15 h 05 min #

    Les photos sont vraiment très jolies !

  3. daniel 15 juillet 2013 at 15 h 16 min #

    Majestueux et magistral ! Merci… partagé sur la page « Paris Jardins & Environnement » : https://www.facebook.com/Paris.Jardins.Environnement

  4. amar 4 septembre 2014 at 10 h 11 min #

    remarque. La photo est superbe. Quel contraste!

Leave a Reply

Current ye@r *