Paris.fr
Accueil

"Les Aventuriers", une exposition de Claire Beilvert à la galerie BENJ

25 Mar

Copyright : Claire Beilvert

L’exil c’est la nudité du droit”. Victor Hugo

Le travail photographique de Claire Beilvert que  propose la Galerie Benj, raconte l’histoire des migrants africains qui vont risquer leurs vies pour atteindre l’Europe. Chez nous, ils sont les « clandestins », les « sans papiers ». Là-bas en Afrique, ils sont les « aventuriers ». A l’origine, il y a toujours un rêve. Celui de choisir sa vie en homme libre. De prendre son destin en main. Ils s’engagent sur la route de l’exil sans savoir où elle les mènera.

La terrible odyssée des migrants africains passe par le désert du Ténéré, la même route qu’empruntaient jadis les caravanes d’esclaves. Ceux qui survivent à la soif se retrouvent en Libye où ils sont détenus et torturés dans des prisons secrètes. Enfin, l’infime minorité atteint la porte de l’Europe. Depuis Grèce, ils tentent de monter dans un ferry pour l’Italie.

« Durant plus d’un an, j’ai partagé leurs vies. A Agadez, dans les ghettos des passeurs, sur les camions surchargés dans leur course folle à travers le désert du Ténéré. Lorsque la guerre éclate, je me rends à Benghazi. Alors que Khadafi est aux portes de la ville, la confusion règne. C’est l’occasion unique de pouvoir photographier la prison de Ganfouta, financée par l’Union Européenne et le centre d’interrogatoire secret de Benghazi pour témoigner des atrocités commises par le régime de Kadhafi. Les lieux sont vides, les migrants ont profité des combats pour s’échapper. Il reste les traces de leur calvaire, leurs affaires abandonnées dans leur hâte, les dessins et les poèmes qu’ils ont tracés sur les murs. La révolution n’y aura rien changé. Les prisons sont de nouveau pleines et les tortures continuent.
C’est l’ « aventure », le voyage sans fin de l’exil, qui est au cœur de mon travail. L’ « aventure » est un asservissement. Les migrants livrent leurs vies à ceux qui contrôlent la route. Passeurs, trafiquants, policiers, gardes frontières… Ils imposent leur rythme. » raconte Claire Beilvert.

Ce travail a été récompensé par la Lucie Fondation – IPA, section reportage et photo essai – mention honorable.

 « Les Aventuriers » de Claire Beilvert du 30 mars au 2 mai 2013

Vernissage vendredi 29 mars à partir de 19h
GALERIE BENJ
56, rue Saint Sébastien, 75011 Paris
Ouvert du mercredi au samedi de 14h à 19h.
La galerie est également ouverte sur rendez-vous
Téléphone : 06 11 61 69 09 ou 06 36 60 45 84.

Share

No comments yet

Leave a Reply