Paris.fr
Accueil

« JFK 1963-2013 » à la Galerie Joseph

12 Nov

 

Deuxième week-end d’août 1963, Caroline est bien triste. Elle sait que son petit frère Patrick est « parti au ciel ». Pour lui changer les idées, son père fait venir à Cape Code les deux jeunes chiots qu’on lui a offerts lors de son dernier voyage en Irlande. Crédit KENNEDY, Paris, Archives JFK

 

« Mon frère ne doit pas être idéalisé dans la mort ni grandi au-delà de sa dimension humaine. Il doit être considéré simplement comme un homme honnête et bon, qui a vu ce qui était faux et a voulu le corriger, qui a vu la souffrance et voulait la guérir, qui a vu une guerre et voulait y mettre fin ». Edward Moore Kennedy, 1968

Les principaux membres de la famille Kennedy : Robert, Edward Moore, Rose, Joseph, Jean, Patrice, Eunice, Ethel et Jackie et évidemment le président John F. Kennedy ont su contribuer à rendre magique cette période des années 60 en Amérique. L’histoire de cette famille a marqué profondément celle de l’Amérique. La détermination des Kennedy reste une des plus spectaculaires dans l’histoire de la présidence américaine.

L’exposition JFK 1963-2013 rend hommage à John Fitzgerald Kennedy à travers une série de plus de 225 photographies inédites en France et légendées par Frédéric Lecomte-Dieu, commissaire de l’exposition. Ces photographies provenant des archives, sont présentées sur tirage et sur écrans digitaux. Elles sont appuyées par des films et des lettres manuscrites de la famille.

Ces photographies font revivre les moments glorieux de John Fitzgerald Kennedy à travers ses ascendants, son enfance, son adolescence, ses voyages en tant qu’étudiant, ses premiers pas en politique, sa victoire au Sénat, son mariage avec Jackie, la naissance de ses enfants, sa campagne victorieuse aux présidentielles, le choix inattendu du vice-président Lyndon Johnson à ses côtés à la Maison Blanche, la recherche systématique des plus brillantes intelligences pour le service de son pays, la crise de Cuba, celle du Laos, sa lutte contre les magnats de l’industrie lors de la fameuse bataille de l’acier, les premiers pas des droits civiques pour les minorités raciales des Etats-Unis, les rencontres avec Charles de Gaulle, Nikita Khrouchtchev, la conquête spatiale, le désastre de la Baie des Cochons, ses rapports avec la CIA et le FBI, ses rapports aussi avec la presse grâce au travail de Pierre Salinger et des photographes officiels de la Maison Blanche…
Le 29 novembre 1963, soit sept jours après la mort du président Kennedy, Jacqueline Bouvier Kennedy reçoit à Cape Cod le journaliste et ami, Theodore H. White, pour lui parler des 1007 jours de la présidence de son défunt mari. Au cours de cet entretien, Jackie compare l’atmosphère qui régnait à la Maison Blanche à celle du royaume de Camelot : la légende du Roi Arthur, les chevaliers de la table ronde et la forêt de Brocéliande. C’était une période d’optimisme et d’espoirs.
Aussitôt, la presse internationale dont Life Magazine associe la 35ème présidence des Etats-Unis à Camelot. La légende des Kennedy ne fait que commencer. Dans le monde entier, cette famille restera à jamais magique. 50 années se sont écoulées depuis l’assassinat du président John Fitzgerald Kennedy. La mémoire de cet homme reste intacte aux Etats-Unis et dans le monde. Il symbolise encore l’éternelle jeunesse. Si la presse a révélé certaines histoires à propos de l’infidélité du président, les plus grands historiens affirment à ce jour que JFK reste un très grand homme d’Etat.

Les images qui restituent fort bien cette période riche en émotions comblent la nostalgie des plus anciens et la curiosité de la nouvelle génération.

 « JFK 1963-2013 » jusqu’au au 30 novembre 2013

Galerie Joseph

7 rue Froissard, 75003 Paris

Du lundi au dimanche de 10h à 19h

Plein tarif : 10€ – Tarifs réduits : 8€ (étudiants, groupes sur une base de 10 personnes, scolaires – hors conférenciers)

Accès gratuit enfants de moins de 13 ans accompagnés, personnes à mobilité réduite (RDC uniquement en raison de la configuration de la galerie)

Les conférences
– Tous les mardis de 16h00 à 17h30 sur réservation
– Tous les vendredis de 19h30 à 21h00 sur réservation

Présence d’un guide conférencier bilingue français-anglais
Base 10 personnes minimum

Site de l’exposition

Le 26 mars 1962, Jacqueline Bouvier Kennedy est envoyée comme ambassadrice aux Indes pour y rencontrer Nehru. Elle est accompagnée par sa soeur Lee et par John Kenneth Galbraith, ambassadeur. Kennedy ne supportant pas l’arrogance du Premier Ministre indien lui confie cette périlleuse mission car après avoir été à New Delhi, elle doit retrouver le dirigeant pakistanais à Islamabad. L’ennemi juré de l’Inde lui fera également visiter son pays. La presse américaine saluera le succès des deux voyages diplomatiques de la Première Dame des Etats-Unis.
Durant son séjour, Nehru lui fait visiter de nombreux jardins de sa résidence. Ensemble, ils y nourrissent des tigres et des pandas. Jackie a pris la précaution de lire son autobiographie et le bombarde de questions sur ses séjours en prison durant l’occupationbritannique. Crédit KENNEDY, Paris, Archives JFK

L’arrivée à Cape Code du Président créé toujours l’excitation au sein de la jeune tribu Kennedy. Jack adore jouer avec les enfants. Des films réalisés par Cecil Stoughton, le premier photographe officiel de la Maison Blanche, montrent le plaisir qu’il ressent en étant simplement à leurs côtés. La caméra 16mm n’est jamais bien loin pour garder de précieux souvenirs que Jack offrira à son père. Crédit KENNEDY, Paris, Archives JFK

A 43 ans, JFK est le plus jeune président des Etats-Unis d’Amérique. Crédit KENNEDY, Paris, Archives JFK

Share

One Response to “« JFK 1963-2013 » à la Galerie Joseph”

  1. Pierre 13 novembre 2013 at 10 h 50 min #

    Merci pour toutes ces informations sur l’exposition, je n’étais pas au courant qu’elle avait lieu. Votre article et les photos ont fini de me convaincre de m’y rendre.

    Bonne journée

Leave a Reply