Paris.fr
Accueil

Paris au fil des pages de Parigramme

3 déc

En haut des marches du Sacrée-Coeur, 1934. Copyright : Gallica / BnF / Agence Meurisse

A l’occasion des fêtes je vous propose quartes ouvrages sur Paris aux éditions Parigramme.

Pour commencer, « Paris Minuit« , magnifiques livre aux photographies exclusivement en noir et blanc, doté d’une impression de très haute qualité et d’une reliure aux finitions particulières : couture fil noir, tranche teintée noire, couverture imprimée sur toile. En l’ouvrant nous découvrons un Paris magique et obscure, aux nuits éclairées, illuminées, enchantées … mais aussi désenchantées,  du début du siècle à nos jours.

Arthur Bernard, historien et romancier, compose merveilleusement la préface de cet album, centrée sur la résonance de la nuit dans la mythologie parisienne, la littérature et l’histoire :

Extraits « Grand motif littéraire et cinématographique, Paris la nuit est aussi un thème de prédilection des maîtres de la photographie (Brassaï, Ronis, Doisneau, Bovis, Savitry, René-Jacques, Colomb, Kazan, Atwood, Almasy, Kertesz, Weiss…) Cette anthologie luxueuse leur rend hommage en voulant montrer combien la nuit éclaire ce qu’on ne voit pas le jour. Et la photographie lui donne des yeux ouverts, allume ses différents visages.
C’est d’abord une question d’éclairage, qui prend tout son sens dans la Ville lumière, au gaz d’abord puis à l’électricité, créant un Paris du reflet. La double vue des photographes s’en saisit pour sculpter architectures et perspectives. Cafés, bals, bordels, petits métiers, obscures rencontres, errances… on se laisse envahir par la nuit autant qu’on la traverse en ses différents quartiers, géographie mouvante – Montmartre, Montparnasse, Saint-Germain-des-Prés, le Quartier latin, Pigalle, les Halles… « Nous tournons dans la nuit et sommes consumés par le feu », proclament les situationnistes. On s’amuse, on travaille, on s’égare, on s’étourdit, on désespère, on s’enflamme… Manifestations, prennent la rue et montent à l’assaut de l’histoire en même temps qu’elles s’impriment sur les plaques de verre et les pellicules. Dans la nuit des photographes, Paris s’éveille, Paris se révèle. »

Marie-Rose Guarnieri de la librairie des Abbesses aime beaucoup elle aussi !

Copyright : Parigramme

 

Paris Minuit

Éditions Parigramme
Relié, 320 pages, 300 photographies

79€

 

 

 

 

 

 

 

Poursuivons avec « Paris et la photographie, Cent histoires extraordinaires de 1839 à nos jours », préfacé par Virginie Chardin, spécialiste de la photographie et de l’image.
« L’histoire commence quand Daguerre, en un claire matin de 1839, dirige son appareil vers le boulevard du temple. Les silhouettes animées des passants sont trop fugitives pour être fixées sur sa plaque et seul un petit personnage – resté immobile pour faire cirer ses chaussures – laisse son empreinte. Cet inconnu est le premier Parisien jamais photographié. Que s’est-il passé depuis ? La photographie, portée aux sommets par les grands maîtres, a investi tous les domaines. (…) Elle devient un art mais aussi un témoin quand elle immortalise un événement historique.« 

 

Paris et la photographie

Éditions Parigramme
Broché, 224 pages, 100 photographies

25€

 

 

 

 

 

« Souvenirs de Paris, hauts lieux disparus » préfacé par François Legrand

« Certains ont accroché la lumière d’une époque, d’autres ses ombres, puis ils ont disparu. Que reste-t-il des hauts lieux parisiens quand le manteau de la banalité les a recouverts ? Rien ou bien peu, sinon quelques évocations littéraires ou historiques… et une adresse. »

Les hauts lieux auquels s’accroche une part de l’histoire et de la légende de Paris, nous en connaissons beaucoup pour en avoir lu les noms au fil d’un roman, pour les avoir vus sur un tableau ou sur une photographie ancienne … mais qu’en savons nous exactement ?

Chaque site fait l’objet d’une double page confrontant une photographie ancienne et une autre actuelle.Vis à vis souvent cruel, illustrant le temps qui efface, noyant sous des architectures anonymes et des devantures sans âmes jusqu’à la mémoire des hauts lieux de Paris

 

 

Souvenirs de Paris, hauts lieux disparus

Éditions Parigramme
Broché, 144 pages, 150 photographies

12,90€


 

 

 

 

 

 

« Paris Mode, 100 photos de légende »

« Il n’y a pas de mode si elle ne descend pas dans la rue », assurait Gabrielle Chanel qui fut la première à confier aux photographes le soin d’immortaliser ses modèles en extérieur.

Les liens qui unissent Paris et la mode sont aussi anciens qu’étroits. les deux univers sont tissés de rêve avant l’être de fils et de pierres. Leur histoire s’entremêle, la gloire de l’une rejaillissant sur l’autre. La photographie ne s’y est pas trompée qui, plus souvent qu’ailleurs, a très très souvent fait usage des décors parisiens pour présenter les modèles des couturiers.

Copyright : BnF

 

 

Paris Mode, 100 photos de légende

Éditions Parigramme
Broché, 128 pages, 100 photographies

14,90€

Share

5 Responses to “Paris au fil des pages de Parigramme”

  1. recrutement hotesse evenementiel 10 décembre 2013 at 6 h 09 min #

    SI la chance pouvait être de mon côté pour cette belle soirée… Je croise les doigts pour gagner des places ! Un grand merci à toute la rédaction !
    recrutement hotesse evenementiel http://hotesse-accueil-paris.fr/

  2. Béa 30 décembre 2013 at 17 h 50 min #

    Paris minuit à l’air tout simplement formidable, je vais me le prendre je pense ! Un grand merci pour la découverte :)

  3. Photographe mariage 13 janvier 2014 at 19 h 45 min #

    Ces livres – une belle leçon de prises de vue surtout aujourd’hui avec l’ère du numérique : lumière, contraste et composition -

    Je recommande +++++

  4. Photographe de mariage 2 février 2014 at 16 h 44 min #

    J’étais à la recherche de photographies d’époque. Merci pour l’inspiration. Je vais faire des expérience en photo argentique.

  5. masque avec marla 4 septembre 2014 at 22 h 39 min #

    Paris minuit à l’air tout simplement formidable

Leave a Reply

Current ye@r *