Paris.fr
Accueil

"BISHNOÏS : Écologistes depuis le XVe siècle " par Franck Vogel à la in)(between gallery

6 Jan

Copyright : Franck Vogel

Copyright : Franck Vogel

Franck Vogel s’intéresse depuis toujours aux relations entre l’homme et la nature.
En 2007, il s’est rendu en Inde, au Rajasthan, afin d’y rencontrer la communauté des Bishnoïs qui vit en harmonie totale avec son environnement. Premier Occidental autorisé à séjourner parmi eux et à relater en images leur histoire et quotidien, le photographe a ramené un témoignage photographique unique.
Les Bishnoïs sont considérés comme les premiers écologistes de l’histoire de l’humanité.
Ces hommes et femmes du désert vénèrent la nature et les animaux. Ils prennent soin des bêtes sauvages, comme s’il s’agissait de leurs propres enfants.
Le terme Bishnoï – de « bish », vingt et « noï », neuf, soit « 29 » en dialecte Hindi – est dérivé des 29 préceptes édictés par le prophète Jambo-Ji. Ces 29 règles qui portent tout autant sur l’hygiène quotidienne que sur le langage, le mode d’alimentation, la compassion et le pardon sont aussi directement liées à la sauvegarde de l’environnement. Dévoués à la protection de la nature, les Bishnoïs plantent régulièrement des arbres et n’utilisent que du bois mort pour survenir à leurs besoins. Ils construisent de nombreux réservoirs pour recueillir les eaux de pluie. Une part de leur récolte ainsi que l’eau collectée est réservée aux animaux afin de maintenir l’équilibre dans le désert. Ils soignent toutes les bêtes malades ou blessées et certaines femmes vont même jusqu’à allaiter des faons orphelins. Leur engagement est tel qu’ils sont capables de mettre leur vie en danger pour protéger un animal menacé par un braconnier.
Dans un monde où les problèmes environnementaux sont de plus en plus prégnants, les Bishnoïs et leurs traditions ancestrales constituent un exemple extraordinaire de possible harmonie entre l’homme et la nature.

Ce reportage a été publié dans une vingtaine de pays et fait partie du numéro spécial 30 ans du magazine GEO.

En 2011, le photographe s’associe à Irène Frain pour réaliser une fresque monumentale de 135m de long sur 5m de haut à la station Montparnasse à Paris. Ses photos y sont exposées accompagnées des textes de la romancière durant 3 mois avant d’être présentées dans six fresques non moins imposantes de 16m de long sur 6m chacune à la station Luxembourg. Plus de 15 millions de passants ont pu admirer ses images.

L’exposition photographique présentée fin janvier à la in)(between gallery, sera l’occasion de découvrir à notre tour cette communauté à forte conscience écologique, dont voici quelques principes :

Ne jamais abattre un arbre verdoyant, attendre que le bois soit mort pour l’utiliser comme bois de construction
Mettre les morts simplement en terre qui se nourrira de la chair. Faire l’économie du bois pour la crémation ou le cercueil
Protéger la vie sauvage qui maintient la fertilité des sols et l’équilibre naturel des espèces. Ils sont tenus de réserver un dixième de leur récolte céréalière pour l’alimentation de la faune locale.
Conserver l’eau à l’usage des hommes et des animaux et en construisant des réservoirs partout où cela est nécessaire.
Pratiquer le végétarisme et se prémunir de toute addiction
La violence n’est acceptable que pour la défense d’un arbre, d’un animal ou de convictions ; il est bon de mourir pour cela

Franck Vogel est également l’auteur et co-réalisateur avec Benoît Ségurn, d’un film documentaire « Rajasthan, l’âme d’un prophète » qui a obtenu le Phoenix d’Or 2011 et le Prix Terre Sauvage 2013.

Une projection du film aura lieu à la galerie in)(between le 21 février 2014 à 19 h 00

Franck Vogel prépare actuellement un sujet sur l’accès à l’eau et les conflits qui y sont liés. Son dernier reportage sur le Nil a été exposé au Festival Photoreporter de Saint-Brieuc en octobre 2012 et publié en 2013 par GEO, Stern et Le Monde diplomatique.
Il est ambassadeur pour Green Cross France, organisation de Mikhaïl Gorbatchev pour l’environnement.

« BISHNOÏS : Écologistes depuis le  XVe siècle «  par Franck Vogel du 23 janvier au 21 février 2014

in)(between
gallery
3 rue Sainte-Anastase, 75003 Paris

Entrée libre : mar-sam 11h00-19h00
Sur rendez-vous : lundi (journée)

Vernissage en présence de Franck Vogel le jeudi 23 janvier de 19 h 00 à 22 h 00

 

Copyright : Franck Vogel

Copyright : Franck Vogel

Copyright : Franck Vogel

Copyright : Franck Vogel

Copyright : Franck Vogel

Copyright : Franck Vogel

 

 

Share

No comments yet

Leave a Reply