Paris.fr
Accueil

"Helio2014, A[E]ncrages, Temps denses" à la Galerie Imagineo

17 Oct

 

Copyright : Brita Lomba

Copyright : Brita Lomba

 

L’héliogravure au grain est un procédé du XIXe siècle permettant le transfert d’une image photographique sur une plaque de cuivre par l’intermédiaire de gélatine photosensible. Il est considéré comme le plus beau mode d’impression d’images photographiques.
L’héliogravure a tenu un rôle essentiel dans la découverte de la photographie, à laquelle son histoire reste étroitement liée. Ce fut Niepce qui, vers 1826, jeta les bases des procédés photomécaniques en découvrant les propriétés photosensibles du bitume de Judée : il réalisa la première reproduction photomécanique, une gravure du Cardinal d’Amboise, qu’il réussit à graver sur une plaque d’étain.

« A l’ère du tout numérique, de l’image en mouvement, l’art de l’héliogravure invite à ralentir, à suspendre le temps : jeter un coup d’oeil en arrière en remontant aux maîtres anciens de la photographie ; dépasser la tradition pour s’adapter, s’ancrer dans le présent par l’alchimie de la métamorphose, continuer à aller de l’avant avec l’alliance de deux pensées – l’artiste et le graveur – deux gestes, deux regards créatifs. (…) Dans la brutalité d’un monde incertain, ces fragiles oeuvres de papier font naître une succession de sensations émouvantes qui font écho discrètement, à notre condition d’urbains contemporains, avides d’échanges humains et de nature. C’est cela que raconte l’accrochage à travers ce qu’est l’héliogravure : une feuille, un partage, une empreinte. « Helio2014, A[E]ncrages, Temps denses », illustre la vitalité et la diversité de l’héliogravure aujourd’hui. » Bénédicte Philippe, commissaire invité.

Depuis la fin de la seconde guerre mondiale, l’héliogravure n’est pratiquée que par quelques rares ateliers dans le monde, demeurant aux yeux des photographes le procédé le plus fin pour retranscrire leurs images.
La Galerie Imagineo édite une collection d’héliogravures, à raison d’une nouvelle hélio par trimestre.
A terme, cette collection comportera 12 héliogravures réalisées par Fanny Boucher de l’atelier Hélio’g sur papier pur chiffon en 40x50cm.
Chaque héliogravure, d’un artiste différent, est tirée à 50 exemplaires, numérotés et signés par l’auteur. Prix de vente : de 150 € à 340 € pièce.

L’exposition Helio2014, A[E]ncrages presente plusieurs artistes qui utilisent l’héliogravure dans leur travail photographique : Tony Soulié, Valérie Winckler, Antonin Pons Braley, Georges Saillard, Fanny Boucher, Brita Lomba, Zaida Kersten, Diana Lui, Dan Aucante, Patrick Alphonse, Philippe Blache, Pascal Torres, Martin Becka, Eric Chenal, Robert Brandhof, Jean-Denys Phillipe, Patrick Devreux

« Helio2014, A[E]ncrages, Temps denses » jusqu’au 1er novembre 2014 

Galerie Imagineo
50 rue de Montreuil
75011 Paris
du mardi ou samedi, de 11h à 19h

 

Hélio’gFanny Boucher Ateliers n°10 & 12 / Potager du Dauphin / 15, rue Porto-Riche / 92190 Meudon / fanny@heliog.com

Copyright : Georges Saillard

Copyright : Georges Saillard

Copyright : Tony Soulie

Copyright : Tony Soulie

Share

No comments yet

Leave a Reply