Paris.fr
Accueil

MOIS DE LA PHOTO 2014 : Signatures de livres à la Galerie VU'

3 Nov

Copyright : Denis Dailleux

Copyright : Denis Dailleux

Pour la première fois une soirée-signatures exceptionnelle a lieu le samedi 15 novembre à la Galerie VU’ : 14 de ses photographes sont réunis dans le cadre de Paris Photo et du Mois de la Photo à Paris, pour la signature de leurs derniers livres.

Copyright : Paolo Verzone

Copyright : Paolo Verzone

 

Paolo Verzone
Cadets, au coeur des académies militaires
Editions de la Martinière (2014)
29 x 24 cm / 216 pages

Entre 2009 et 2013, Paolo Verzone a voyagé à travers l’Europe pour réaliser les portraits de jeunes officiers, cadets des vingt plus grandes académies militaires, une vingtaine, symboles d’un lien entre les traditions, l’histoire et le futur dont ils sont porteurs. Chacun est photographié dans un lieu symbolique, fort, qui va bien au-delà de la simple identité nationale.

 

 

 

Copyright : Denis Dailleux

Copyright : Denis Dailleux

 

Denis Dailleux
Mères et Fils
Editions le Bec en l’Air (2014)
24,2 x 22 cm / 64 pages

Cet ouvrage est certainement la série la plus personnelle et la plus troublante de Denis Dailleux qui, avec pudeur et délicatesse, nous fait pénétrer dans l’intimité de familles où l’amour absolu que le fils voue à sa mère résonne comme une ode universelle, touchante.
Disponible en édition limitée à 100 exemplaires accompagnés d’un tirage
de tête signé. 4 images signées disponibles. 190 €

 

 

 

 

Copyright : Jeffrey Silverthorne

Copyright : Jeffrey Silverthorne

 

Jeffrey Silverthorne
Working (1968-2013)
Editions de l’OEil (2014)
23 x 30 cm / 160 pages

Cette monographie accompagne sa première rétrospective européeenne actuellement proposée par le Musée Niépce. Des morgues où, dès les années 1970, il arrive à transcender la représentation de la mort, aux portraits crus de travestis et de transsexuels, la représentation du corps dans tous ses états est récurrente dans son oeuvre. Les références aux grands maîtres de la peinture se mêlent aux expérimentations sur le médium photographique.
Disponible en édition limitée à 30 exemplaires accompagnés d’un tirage de tête signé. 2 images numérotées de 1 à 15. 450€

 

Lo que se ve par Adriana Lestido, Editions Capital Intelectual (2013) : Lo que se ve (ce que l’on voit) est un ouvrage anthologique qui traite en 152 photographies des thèmes récurrents dans l’oeuvre de la photographe : la relation mère/fille, les femmes détenues, les mères-adolescentes, l’amour et l’intimité.

 

In situ, dans les coulisses de l’Opéra de Paris par Pierre Elie de Pibrac, Editions Clémentine de la Ferronnière (2014) : Cet imposant ouvrage est une immersion photographique dans la vie du Ballet de l’Opéra de Paris qui se compose de trois parties : Confidences, raconte le quotidien du corps de ballet, des salles de répétitions à la scène, en noir et blanc. Les deux autres séries sont en couleur. Catharsis relève de l’abstraction picturale, une recherche sur l’énergie et l’espace. Analogia illustre en quatorze tableaux, l’écho entre les murs du majestueux Palais Garnier et les danseurs du corps de ballet. Disponible en édition limitée à 20 exemplaires accompagnés d’un tirage de tête signé. 2 images numérotées de 1 à 10 chacune. 450 €

 

Le mur et la peur par Gaël Turine, Photopoche Société n°19, Actes Sud (2014) : En 1933, l’Inde entame la construction d’un mur de trois mille deux cents kilomètres la séparant de son voisin bangladais. Gaël Turine, qui s’intéresse à la notion de séparation entre les peuples et les pays, a mené une longue enquête sur ce mur peu connu, qui détient pourtant la sinistre réputation de constituer la frontière la plus dangereuse et la plus longue du monde.

 

Sète #14 par Richard Dumas, Editions le Bec en l’Air (2014) : Chaque année, dans le cadre du Festival ImageSingulières, un photographe
de renom est invité à porter son regard sur la ville de Sète, pour construire peu à peu son portrait. En 2014, Richard Dumas, fidèle à son esthétique rock et à sa liberté de regard, offre une vision inattendue de la ville. Disponible en édition limitée à 11 exemplaires accompagnés d’un tirage de tête signé. 3 images disponibles. 250 €

 

Land of Cush par Cédric Gerbehaye, Editions le Bec en l’Air (2013) : Oublié du monde, le Sud-Soudan est l’un des pays les plus pauvres de la planète. Pendant deux ans, Cédric Gerbehaye photographie l’euphorie générale lors du référendum et de l’indépendance, couvre les heurts qui ont suivi, se déplace d’un camp de réfugiés à un autre le long de la nouvelle frontière et documente le sort des populations civiles.

 

Kolkata par Tiane Doan Na Champassak, Editions Bessard (2014) : « C’est dans les rues de Kolkata que j’ai trouvé la représentation la plus absolue de la réalité indienne. C’est la seule ville qui concentre à ce point la présence simultanée des extrêmes : à la fois calme et bruyant, riche et pauvre, sale et propre, moderne et ancien, beau et laid, et enfin passé et présent. Cette dualité continuelle est devenue mon leitmotiv. »

 

Embraces par Martin Bogren, Auto édition (2014) : En 2010 et 2011, le photographe suédois a concentré son regard sur l’apprentissage de la lutte par de jeunes enfants. Embraces dévoile la candeur d’une leçon de lutte où l’étreinte s’apprend avec vigueur, force et respect. Édition limitée à 150 exemplaires accompagnés d’un tirage de tête signé. 3 images 15 x 15 cm numérotées de 1 à 50 chacune.

 

Sasha par Claudine Doury, Le Caillou Bleu (2011) : « L’évidence m’est apparue de photographier non plus les rites de passage socialement orchestrés, mais plutôt la face cachée de cet état de transition, ses jeux secrets, son intériorité et ses silences.S’est alors révélé un conte photographique, la fin de l’enfance de ma fille Sasha, dans lequel se devine la mienne en filigrane. »
Disponible en édition limitée à 36 exemplaires accompagnés d’un tirage de tête signé. 3 images numérotées de 1 à 12. 350 €

 

Memory of trees par Kathryn Cook, Editions le Bec en l’Air (2013) : Le regard poétique et documentaire d’une photographe américaine sur la mémoire arménienne. Pour Kathryn Cook, la photographie est un outil essentiel pour la mémoire de l’humanité et, au-delà, pour questionner les enjeux de cette mémoire. Depuis sept ans, elle mène un patient travail sur les traces du génocide des Arméniens.

 

I am playing ping pong now par Halil, Focuscop Foto Form (2014) : Le ping pong, c’est le va et vient sexuel, celui auquel s’est adonné Halil Yokuturk après son divorce, dans une débauche de corps et de sensualité crue. Son dernier ouvrage, composé sur une dizaine d’années et mis en forme pendant trois, est son travail le plus personnel.
Disponible en édition limitée à 100 exemplaires accompagnés d’un tirage de tête signé. 4 images numérotées de 1 à 25 chacune. 360 €

 

I Love Boras par Lars Tunbjörk, Editions Steidl (2007) : I Love Boras est une série rassemblant les photographies d’un voyage sans but de Lars Tunbjörk à travers la Suède entre 1988 et 1995. Supermarchés, fêtes, rues de petites villes, parcs d’attraction, stations essence, émissions de télévisions, paysages, nourriture… A la même époque, le photographe préparait sa série Landet utom sig / Country Beside Itself, mais il ne pouvait intégrer ces images : elles étaient trop laides, trop belles ou trop absurdes. Rassemblées, elles offrent une vision plus sombre et hystérique de la société occidentale moderne et de la Suède pendant la récession économique du début des années 1990.

 

Soirée Rencontres/Signatures avec 14 photographes de VU’
Samedi 15 novembre 2014, de 17h à 20h

Hôtel Paul Delaroche
58 rue Saint-Lazare, 75009 Paris

 

Share

No comments yet

Leave a Reply