Paris.fr
Accueil

"Iris Hutegger, windstill. grün." à la Galerie Esther Woerdehoff

7 Mar

Crédits : Iris Hutegger, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Crédits : Iris Hutegger, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

« Avant tout, je suis sculpteur », dit Iris Hutegger. Même si son travail commence avec un appareil photo.

Originaire d’Autriche, Iris Hutegger est devenue artiste dans sa trentaine. De loin, ses oeuvres paraissent des dessins colorés au crayon. Cependant en s’approchant, on ne perçoit pas seulement le grain de la photographie en noir et blanc, mais aussi les centaines de fils qui s’enchevêtrent sur l’image. On comprend alors que la couleur vient de ces fils qui brodent l’image et lui ajoutent une troisième dimension. Ces photographies brodées sont des pièces uniques en différents formats et ne portent pas d’autre titre que des numéros: l’artiste ne veut pas que les montagnes se laissent géographiquement identifier.

Iris Hutegger prend chaque photographie, tirée sur un papier épais, et la passe sous le pied de sa machine à coudre de marque Bernina. Elle travaille d’ailleurs avec les fabricants de ce modèle suisse, car coudre le papier demande des aiguilles adaptées. Le travail de Iris Hutegger est lent, minutieux et laborieux. Avec la machine à coudre, elle apporte une couleur inédite au paysage, une végétation et une dimension géologique qui n’ont jamais existé.

Les oeuvres de Iris Hutegger ont fait l’objet de nombreuses expositions en Europe. La Galerie Esther Woerdehoff  lui consacrer sa première exposition personnelle en France.

« Iris Hutegger, windstill. grün. » du 22 mars au 30 avril 2016

Galerie Esther Woerdehoff
36 rue Falguière Paris 15e

 

Détail du travail de broderie effectué sur le tirage argentique. Crédits : Iris Hutegger, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Détail du travail de broderie effectué sur le tirage argentique.
Crédits : Iris Hutegger, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

LS-Nr. 1408 - 504, 2014 Iris Hutegger, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

LS-Nr. 1408 – 504, 2014
Iris Hutegger, Courtesy Galerie Esther Woerdehoff

Share

No comments yet

Leave a Reply