Paris.fr
Accueil

Étude de poses de Laurent Champoussin au Studio des 3 bornes

16 Juin

Série RODIN Étude de poses avec Colby Keller, 2013 Crédits : Laurent Champoussin

Série RODIN Étude de poses avec Colby Keller, 2013
Crédits : Laurent Champoussin

« Le point de départ, c’est la confrontation d’un corps connu, celui de Colby Keller, au travail de Rodin et plus précisément de trois bronzes : Adam (1880-1881)
Bourgeois de Calais, Jean d’Aire nu (1887) & L’homme qui marche (1907).
L’envie était d’utiliser les postures figées de ces sculptures, ces placements de muscles ramassés comme d’un socle de représentation, développer un fragment de ces gestes : une épaule qui se soulève, une cuisse qui avance, une contraction du ventre ou une position précise du cou.
Je me suis rendu compte, assez rapidement, que ces propositions n’étaient pas toutes reproductibles, que Rodin avait inventé un corps fictionnel alors que la photographie directe ne pouvait capter qu’un corps conforme.
Alors il a fallu s’éloigner de ces bronzes, dériver, suivre le corps du modèle là où il m’a amené, parfois loin et parfois si proche de Rodin. » Laurent Champoussin

 
Étude de poses est un projet au long cours initié en 2012 par Laurent Champoussin, photographe, et Colby Keller, modèle.
Depuis, ils se retrouvent tous les deux ans ou presque, dans une ville différente. Jamais identifiable, la ville sert moins de décor à la prise de vue que de prétexte à la rencontre.
Modèle et photographe composent à quatre mains une oeuvre évolutive, qui développe à chaque séance un lexique autonome. Histoire de la pose, ce travail raconte une relation par fragments isolés et tentent de cerner le périmètre du travail engagé : le sujet et l’artiste, le début et la fin, la partie et le tout.
Quinze tirages creusent les questions posées par une rencontre, celle de Colby Keller et de Rodin.
Comment envisager la chair comme motif, le corps comme matière, à la fois support et surface? Comment reproduire un mouvement a priori inimitable? Comment appréhender un corps fictionnel, phénoménal? Comment revisiter le corps-documentaire? Comment représenter aujourd’hui le nu masculin?
Au delà de l’hommage ou de la citation, de l’exercice de style et du genre, la série de Laurent Champoussin repositionne le corps face à
l’image.

Étude de poses de Laurent Champoussin jusqu’au 29 juin

Studio des 3 bornes
37, rue des Trois Bornes, Paris 11e

Série RODIN Étude de poses avec Colby Keller, 2013 Crédits : Laurent Champoussin

Série RODIN Étude de poses avec Colby Keller, 2013
Crédits : Laurent Champoussin

Share

No comments yet

Leave a Reply