Paris.fr
Accueil

Les Apatrides ou les chants du voyage...

23 Mai

Pas tout à fait d’ici, sans être tout à fait d’ailleurs, les Apatrides portent la flamme de la culture tsigane et la joie des sonorités manouches! Pourtant, même s’ils se présentent sous des noms de scène aux accents étrangers, les cinq compères du groupe sont bien parisiens et leur voyage n’est parfois qu’au gré du métro parisien. Comme ils la définissent, leur musique est « une chanson rock sans frontières aux sonorités manouches, où s’entremêlent funk, reggae et rock brut ». Ils chantent des histoires du quotidien, des moments de vie, des rencontres ou des constats sociaux. Mais le tout avec une telle bonne humeur que leur univers devient un mélange explosif de fête, de couleur et d’énergie ! A la basse ou au violon, à la guitare ou à la batterie les cinq compères s’en donnent à coeur joie pour une musique qui rappellerait la Rue Ketanou ou leurs grands frères de la Mano Negra. La scène est une fête, un spectacle où chaque spectateur est invité à entrer, à se déhancher sur une musique qui donne envie de danser sur les tables !

http://www.dailymotion.com/video/xiuuk7 Merci à Guillaume Roujas pour ses photos du groupe, dans le montage vidéo.

Nous les avons rencontrés au coeur de Ménilmontant, à la Bouche B (1, rue Eupatoria, 20e) qui nous avait ouvert ses portes. Le temps fut plutôt à la rigolade entre les interviews.Les Apatrides font partie du collectif d’artistes de l’association Kalima Productions gérée par Florent Bony (déjà connu sur ce blog..)

Le jeudi 26 mai ils vont mettre l’ambiance au Zèbre de Belleville, 63, bd de Belleville, Paris 11. (Avec en première partie : les 3 minutes sur mer). Ce jour là, leur titre Gadjo (en écoute ci dessous) sera aussi en téléchargement libre sur leur site lesapatrides.net

Image de prévisualisation YouTube

 

Share

No comments yet

Leave a Reply