Paris.fr
Accueil

Namaste, in the mood for groove.

25 Mai

Namaste, c’est du don! C’est joyeux, c’est rythmé, ça fait danser, chanter, claquer des doigts. Ca fait aussi rêver et parfois planer. C’est un objet musical que l’on ne sait pas bien où ranger mais que, de toutes façons, on n’a pas envie de mettre dans une case. Namaste c’est un mélange de genres, de la chanson en français mais qui invite parfois l’anglais, du hip hop qui danse avec la pop, des impro de jazz, un peu de slam, beaucoup de soul, des envolées sublimes de violoncelle, un clavier qui pépite et des tempos qui craquent, planent ou nous décoiffent! C’est un melting pot où les cinq musiciens s’éclatent et offrent ce qu’ils aiment. Avec un mot d’ordre : il faut que ça groove! Une aisance naturelle à jouer, une voix qui chaloupe et une invitation toute simple de départ : Namaste, en indou : bonjour bienvenue… J’ai accepté l’invitation, j’ai eu envie d’entrer dans leur univers et de les inviter à mon tour sur ce blog …
http://www.dailymotion.com/video/xiwdyx

Ma révélation avec Namaste remonte à un concert au Point Ephémère. Bien sûr je savais qu’ils avaient gagné le Prix Paris Jeunes Talents. Bien sûr j’avais écouté ce mélange étonnant qu’est leur titre l’Absurde et j’avais été totalement séduite par une vidéo de Sorcière de l’amour. Je partais donc à ce concert avec envie! La salle était comble, le public sympa, l’ambiance survoltée. Et c’est en voyant Raphaël le chanteur, qu’a eu lieu la révélation! J’ai été totalement subjuguée par son charisme. Avec ses musiciens, il nous emmenait, un peu comme une famille. J’ai dansé, j’ai chanté et je suis sortie la bouche ouverte à faire des « waaahou », les oreilles ronronnant de plaisir. Alors quand j’ai appris qu’ils avaient gagné le « Lance toi en live » du Ricard sa Live Music, là, j’admets que je leur ai couru après… Nous nous sommes retrouvés au Café Mamakin (13 rue de Thionville 19e) un tout nouveau café où je savais que les deux associés nous ouvriraient leurs portes avec la chaleur et la bonne humeur qui les caractérisent et où je savais aussi que la fresque réalisée par Da Cruz, grande figure du street art dans ce coin du 19e, pourrait  faire un beau décor.
http://www.dailymotion.com/video/xiwe8y

Octavio (qui nous a rejoints pour la session musicale) Kenzo et Raphaël nous ont offerts une version de L’Absurde et une superbe version de Sorcière de l’amour. Et pour moi qui étais tombée complètement sous le charme en l’écoutant en vidéo et en live, ce fut un moment de grâce, 6 minutes en suspension… Allez, j’avoue, parfois je me la passe en boucle…

Alors attention, pour suivre Namasté dans les prochaines semaines, il va falloir vous accrocher, car en faisant la première partie de la tournée Ricard sa Live Music, ils vont faire un peu le tour de France! Pour les Parisiens, ils sont ce mercredi 25, au Divan du monde et ils seront le 25 juin au Festival Solidays. Puis le 16 juillet, en route pour le Festival des Francolies . Et sinon allez vous acheter leur EP l’Absurde (Believe Digital). Bon, vous suivez tout ça sur leur site, sur noomiz, sur tweeter, ou sur leur page facebook, partout quoi!

Et revenez ici! Bientôt une autre interview et la version de l’Absurde…

Merci à Jules et Martin, managers de Namaste et évidemment aux musiciens, Octavio, Kenzo et Raphaël.  Je reprendrai bien un café moi …

Share

One Response to “Namaste, in the mood for groove.”

  1. pontens 25 mai 2011 at 16 h 31 min #

    décidément, je me régale quand je traine par içi! merci pour la découverte! et oui, on a envie de bouger sur Namasté! les lives doivent être d’enfer :-))))))))))

Leave a Reply