Paris.fr
Accueil

La folk lumineuse de Sarah Jeanne

24 Mai

J’avais entendu Sarah Jeanne un soir, au Café Mamakin, invitée par Moon Rambler, un artiste qui fêtait la sortie de son EP. Ce soir-là elle y chanta deux chansons en anglais, seule à la guitare, deux chansons suffisantes pour tomber sous le charme de sa voix et avoir envie d’en savoir un peu plus. Elle m’envoya son EP que j’écoutais chez moi avec bonheur, notamment les dimanches matins, savourant ses ballades folk subtilement arrangées, jouant parfois de rythmes plus jazzy ou reggae. On y sentait des jolis recherches sonores agréablement ciselées et distillant d’heureuses mélodies. Car si l’impression générale tend vers la mélancolie, les morceaux n’ont rien de plombants et seraient plutôt aptes à nous faire ressentir un bien être intérieur, une forme d’apaisement. J’étais séduite et je décidais de rencontrer Sarah. Elle se présenta au rendez-vous avec son grand complice, Nelson Hamilcaro, bassiste et arrangeur et jolie rencontre  que Sarah fit un soir alors qu’elle se produisait seule dans un bar… Nous nous retrouvâmes dans une cour du 3eme puis dans le square du Temple (d’où les quelques coups de vents intempestifs…)

Voir le portrait en vidéo :
http://www.dailymotion.com/video/xr18hs

Si elle avoue aller chercher quelque chose dans les origines de la folk vers Dylan, Tom Waits, Neil young, les vrais folkeux comme elle dit en s’amusant, il y a aussi des chanteuses aux univers bien définis et aux voix sacrément marquées, comme Fiona Apple ou Lhasa qui ont influencé ses recherches musicales. Elle est bien quelque part entre la profondeur de la soul musique, et la sensibilité de la folk. Et elle n’a dailleurs pas à rougir de sa propre voix, car de sa fragilité apparente, il sort de son corps gracile une voix forte, touchante, captivante dès les premières notes.  De Joan Baez à Cat Power, on pourra décliner les chanteuses à qui Sarah Jeanne peut faire penser. Mais gardons lui sa singularité et son empreinte particulière avec sa voix fascinante et son univers délicieusement  arrangé par Nelson, car les mélodies se composent ici à deux et les quatre mains s’accordent à merveille.

Voir la session vidéo de la chanson « Waves » :
http://www.dailymotion.com/video/xr15mn 

Un premier EP « Novembre » autoproduit est sorti – le tirage ayant été financé par les aides de Paris Jeunes Talents.

Cet Ep a été réalisé à deux, avec Nelson. Ils prévoient à présent l’enregistrement d’un nouvel EP voire d’un album, à la rentrée prochaine, aidés par l’arrivé de deux autres musiciens, Yves Dubeloy à la batterie et Benoît Lefèvre au violon.

Télécharger l’EP en suivant ce lien 

Ils seront le 6 juin à la Dame de Canton Quai François Mauriac, 75013 (avec Moon Rambler)

Retrouvez aussi son clip déjà posté ici même .

Voir son site 

Devenir fan sur Facebook 

Share

One Response to “La folk lumineuse de Sarah Jeanne”

  1. Christophe 25 mai 2012 at 15 h 44 min #

    J’aime beaucoup ce morceau épuré, Waves, à la mélodie qui boucle joliment. Les cordes offrent une douce berceuse à cette voix, fragile et chaude, douce mais présente, qui évoque bien Cat Power. La ligne de guitare me renvoie à l’atmosphère des Beatles du White Album ou d’Abbey Road. Oui j’aime, vraiment !

Leave a Reply