Paris.fr
Accueil

Deux ou trois choses que je sais de La Demoiselle Inconnue...

26 juin

Lorsque l’on m’a proposé de soutenir un artiste parmi les finalistes du Prix Paris Jeunes Talents musique, moi qui aime les artistes pas (encore trop) connus, je ne pouvais évidemment qu’être attirée par La Demoiselle Inconnue (c’est bien son nom de scène). Mais à dire vrai, inconnue cette demoiselle ne l’était pas tout à fait pour moi. Je l’avais rencontrée virtuellement sur la page FB de 3 minutes sur mer (oui encore eux…) dont elle avait assuré la première partie à l’espace Jemmapes. Dans une bien belle vidéo, Guilhem était invité par la jeune femme à chanter la plus jolie chanson que j’ai entendue depuis longtemps : « Ma retenue », une berceuse d’infidélité comme aime à l’appeler la jeune artiste. Je vous la poste en fin de billet car elle est vraiment superbe, vous verrez… J’avais du même coup découvert le blog qu’elle tient, un blog rempli de pépites de rires, d’anecdotes, d’histoires toujours tournées avec légèreté et facéties à pirouettes. Et puis j’appris qu’elle avait été lauréate du Grand Zebrock 2011. Bref, cette jeune femme, j’avais bien envie de l’inviter un jour sur ce blog et comme la vie joue parfois de bien jolis tours, la voici qui venait à moi, via ce prix… Après l’avoir vue et beaucoup aimé lors des auditions où c’est ultra tendu : 10 minutes pour chanter, 10 minutes pour se présenter, et qu’elle s’en était ma foi très bien tirée, nous partîmes la rencontrer chez elle, dans une ambiance beaucoup plus détendue. L’univers de la demoiselle est un bric à brac de ces mille choses futiles qui comptent dans la vie : carte postale, post it , phrase en vrac, poster, poupée en plastique, foulard, casquette, ramassis joyeux de mille objets qui si on s’y attardait, nous raconteraient mille et un moments de vie, souvenir, émotion, fou rire, espièglerie de filles…

Mais écoutons là plutôt nous parler un peu d’elle, avec des extraits des chansons interprétées aux trois baudets (où elle se cache un peu derrière ses cheveux parce qu’elle en mène pas large en fait…) avec sa complice Louise et sa clarinette qui apportent tout plein de poésie…
http://www.dailymotion.com/video/xrrwar

On raconte aussi que La Demoiselle inconnue aime les pyjama party et jouer dans les salles de bain mais qu’elle a aussi joué en première partie des Têtes Raides à Rennes, fait la Fête sur la scène de l’Huma et qu’elle mange du saucisson et parfois même des abricots séchés. Cette jeune femme n’est pas au bout de tous les secrets qu’elle a à nous livrer et elle mène aussi en parallèle un autre projet de chanson folk LILT. Elle dessine aussi (très bien et très drôlement, vous pouvez suivre donc tout cela sur son blog, par ici)

Et puis ah oui, elle chante aussi, en anglais, c’est vrai, mais c’est tellement beau ce qu’elle dit en français que moi ce sont ces chansons là que je préfère. En attendant un bel enregistrement (elle a récemment signé en édition sur le label Mon Pauvre Ami) sur son my space vous pourriez écouter « si demain » et « Il m’plait pas » qui donnent une belle immersion dans un univers qui mêle les mots à tirer les larmes et les mots à éclater de rire…

Et puis celle ci donc, comme promis, Ma retenue, si joliment filmée c’est vrai par Edwige Dhénain : à regarder, à écouter et à se retenir de trembler (mais on n’est pas obligé…)

La Demoiselle Inconnue « Ma Retenue » from ed on Vimeo.

On lui souhaite bonne chance pour le Prix Paris Jeunes Talents (dont la remise des prix est ce mercredi 27 juin, comme je vous en parlais ici) et si elle ne l’a pas et bien nous, on lui dit qu’on l’aimera quand même encore après et pour encore un bon petit moment !

 

Share

No comments yet

Leave a Reply

Current ye@r *