Paris.fr
Accueil

La Traversée par Radio Elvis, filmé au Point Ephémère

10 Sep

C’est l’histoire d’un préjugé, je l’avoue bien volontiers. Cela faisait un bon moment que je voyais passer de ci de là un artiste du nom de Radio Elvis. Mais ce nom ne me disait rien qui vaille et je n’avais pas très envie d’écouter… Pourtant j’avais vu qu’il était programmé lors de sessions des Balades Sonores, qu’il passait au Limonaire dont je connaissais pour l’un et l’autre, la programmation pointue. Je finis donc par cliquer sur les quelques vidéos sur YouTube. Pierre Guénard (de son vrai nom) était en solo avec sa guitare, il chantait en français : bon point déjà. Je notais que sa tessiture m’évoquait Dominique A, deuxième (bon) point.  Je laissais mijoter… Et puis, avant l’été, il me revint un peu par hasard avec le titre « Passer le fleuve » : un clavier l’avait rejoint, sa guitare avait pris des sonorités électriques. J’aimai d’emblée cette forme de nostalgique musique planante, ses paroles hermétiques tissant un univers suave, une invitation à un road trip version western aride. La voix s’était magnifiquement posée. Les sonorités évoquaient sublimement ce passage. Je crois qu’à ce moment là, je fus prête à accepter cet artiste et même son nom de scène dont je lus quelque part qu’il en disait : « il est absurde et marrant pour faire de la chanson française » . Je lus aussi qu’il était connu des scènes slam de Nantes et Poitiers pour avoir œuvré aux côtés de D’ de Kabal et de Grand Corps Malade. Je lus enfin qu’il puisait l’inspiration de ses textes dans Saint Exupéry, Jack London ou John Fante. Ok, je laissais tomber mon préjugé, nous allions nous entendre ! Je partageais sa musique sur FB. Quelques jours après, je recevais son EP. En août, je décidai de le faire chanter pour nous. Il nous donna rendez-vous au Point Ephémère avec ses deux musiciens avec qui il partage son projet depuis janvier : Manu Ralambo à la basse et Colin Russeil à la batterie. On y passa l’après midi et on filma et enregistra deux morceaux dont voici le premier, La Traversée . Ceci est un morceau extrait de l’EP « Juste avant la Ruée » qui sortira mi octobre.

http://www.dailymotion.com/video/x14bmnc

Pour un son studio impeccable, je vous en prie filez écouter cela sur son site radioelvis.fr… en attendant l’EP (mi octobre) que j’ai eu la chance donc de recevoir. J’ai passé l’été avec.

C’est un EP onirique et tumultueux, atmosphérique oscillant entre tourbillons et accalmies qui n’en restent pas moins inquiétantes. Des rythmes effrénés de Goliath aux accompagnements au synthé et percussions de la Traversée, le voyage est toujours évoqué mais n’est jamais tout à fait tranquille ni assuré d’aborder… On l’écoute se perdre dans l’inquiétant et passionné Demande à la poussière et évoquer le périple de passagers clandestins, de marins exilés ou est-ce de lui même, dans le Continent. L’errance, la quête, les ténèbres, la difficulté d’aborder et à la fois l’envie d’envol que ce soit par les airs dans d’hypothétiques aéronefs ou par la mer à la nage et à suffoquer, la nature tourmentée,  tout ceci m’a rendu l’artiste terriblement attachant. Musicalement, il a une façon de gratter et faire sonner sa guitare qui m’a évoqué Lisa Portelli. Les sonorités qui l’accompagnent et les rythmes créent pour chaque chanson un univers enveloppant et superbement arrangé. Et moi, j’ai définitivement rangé Radio Elvis dans ma tribu d’artistes de chanson rock à écouter en boucle ! Et j’ai décidé d’arrêter les préjugés . Mais quand même ce nom … bon on lui en demandera des comptes lors de l’interview que nous devons faire avec lui bientôt … Car ici quand on se met à aimer, on ne lâche plus… A suivre donc.

ET sinon, on se ruera d’aller le voir par ici :

Le 25/09, 21H00 Le PoP In, Paris 11ème / M° Saint Sébastien Froissart

Le 04/10, Centre d’ animation, Paris 19ème / M° Place des Fêtes

Le 14/10, Les Trois Baudets, Paris 18ème / M° Blanche – Pigalle

Le 26/10, 19H45, Le Sentier Des Halles, Paris 2ème / M° Sentier

Le 09/11, 20H30, La Menuiserie, Pantin / M° Église de Pantin

 

Share

No comments yet

Leave a Reply