Paris.fr
Accueil

Feu! Chatterton : explosif et jouissif

24 Juin

chatertton
Depuis quelques semaines, j’ai découvert dans la sélection des 10 finalistes du prix Paris Jeunes Talents : Feu! Chatterton . Du coup ce matin, je me suis repassée tout l’album Chatterton de Bashung … Forcément… Oui il y a un peu du phrasé du grand chanteur, oui il y a les paroles sibyllines parfois, la poésie des mots et la musique vibrante, vertigineuse. Oui, un peu, mais pas que … Cet Arthur, le chanteur de Feu! Chatterton, il m’a surtout évoqué, de plein fouet, les dandys de la fin d’un 19eme siècle en émoi, dévorés de narcissisme et de pessimisme, cherchant par la voie des mots à sortir le vibrato de leur musique intérieure, parfois dérangeante. Le poète Chatterton de la pièce d’Alfred de Vigny se suicide à 18 ans de ne pas pouvoir vivre de sa poésie, paria de la société, incompris. Comme tant d’autres avant lui… Feu Chatertton.. Sur scène, Arthur, le chanteur apparaît en costume 3 pièces, élégantissime et classe, la coiffure et la moustache travaillée d’un Lautréamont des temps modernes, débitant, dans un phrasé magnifique, des chants allégoriques, un peu glauques mais cruellement fascinants.

Ils viennent de sortir le clip « La Malinche » et nous invitent à suivre une héroïne à la longue chevelure et aux envoutements des femmes baudelairiennes…
Image de prévisualisation YouTube
« La Malinche, est cette étrangère que Cortés a fait sienne en arrivant au Mexique. Tour à tour interprète, maitresse, conseiller militaire, elle fut traitresse en son pays, négresse ici, chez elle nulle part. Elle est aussi le nom de la première chanson de notre EP ! »

Côté musique, chaque chanson de ce groupe de 5 musiciens est bien comme une mise à feu de l’auditeur qui en ressort un peu groggy mais enthousiaste et … en redemande. Feu! Chatterton. C’est bien d’explosion dont il s’agit, explosion musicale aux sons des synthé et boites à rythmes. Aux larges (et sublimes) incantations vocales s’ajoute une musique, un brin trop (à mon goût) dans la mouvance actuelle, qui depuis la new wave, lancent ses éclairs électriques et ses mesures ultra tapées à faire danser, en tête à tête hypnotique, quelques aficionados des déhanchés des dance-floor, dans les lumières stroboscopique d’une boite underground. Mais le mélange détonne, étonne et finalement fonctionne ! Peut être parce que Le chatterton c’est aussi ce ruban adhésif qui sert à isoler les fils électriques ou … les câbles sous-marins…

ET de voyages (en apnée parfois) il en est bien question à l’écoute des différents chansons que le groupe nous distille, avant même la sortie de leur Ep en septembre.

Pour ma part, je suis « tombée » dans ce groupe à l’écoute de ce morceau Concordia que j’ai trouvé absolument sublime.
Image de prévisualisation YouTube

Mais il y a eu aussi, La mort dans la pinède, délicieusement morbide et inquiétante
Image de prévisualisation YouTube

On en parle et reparle un peu partout en ce moment, pour qui suit l’actualité musicale. Mais ce groupe joue, pour le moment, la carte de l’indépendance.

Bref nous on aime, on les a découverts donc grâce à leur sélection parmi les 10 finalistes de Paris Jeunes Talents. Résultat des 3 lauréats le 26 juin d’ailleurs. On espère qu’ils seront parmi ces trois chanceux..

Même s’ils ne naviguent pas trop en solitaire et sont déjà bien entourés au point d’afficher des Francofolies de la Rochelle le 12 juillet, un Rock en Seine le 26 août, ou un Point Ephémère le 12 septembre.

Affaire à suivre ….

Share

No comments yet

Leave a Reply