Paris.fr
Accueil

Une sélection de concerts jusqu'à la fin du mois...

15 Nov

Bon on a loupé la première quinzaine de novembre pour cause de petits congés mais on se rattrape en vous offrant une sélection bien sentie jusqu’à fin novembre, pour vous réchauffer un peu. Il y en a pour tous les goûts et tous les (petits) budgets dans des lieux chaleureux avec aussi des concerts totalement gratuits, une aubaine pour les fauchés… Bons concerts. Et toujours bien sûr, avec les lecteurs Noomiz pour écouter avant d’y aller… […]

Share

Son du lundi avec FM LAETI et des places de concert à gagner pour mercredi ...

12 Nov

Photo Copyright : Mark Lyon

Allez avouez en ce moment, on rêve tous d’une île au soleil avec des palmiers à siroter un cocktail et écouter de la musique entraînante. Alors j’ai ce qu’il vous faut avec FM LAETI. Entre jazz et soul, pop et rock, musique africaine et biguine, elle pétille de bonne humeur et de joie, cette jeune artiste parisienne, d’origine guadeloupéenne.
Ecoutez plutôt : […]

Share

Igit : une guitare, une voix et zéro triche !

31 Oct

Il arrive essoufflé, la guitare sur le dos, la cigarette et le sourire aux lèvres. Lui c’est Igit. Igit un drôle de nom dont on ne saura d’ailleurs pas l’origine. « C’est un secret » nous confie t il amusé. Nous avons rendez vous à Montmartre, dans les rues sous le Sacré Coeur, un univers qu’il connaît bien pour y chanter régulièrement dans la rue, mais uniquement rue du Calvaire, rue à escaliers, où il vient se poser à mi parcours pour y pousser ses chansons folk en anglais et en français, expérimenter ses sons et savourer les échanges spontanés avec les passants curieux. Mais si le jeune homme a fait de Montmartre son QG, c’est aussi un troubadour voyageur resté longtemps au Canada puis en Slovénie, porté par des projets annexes mais toujours centrés sur la musique. Il rentre vraiment à Paris en janvier prochain avec, dans ses bagages, un vinyle enregistré au Canada , avec des sons bruts, purs, sans compression, sans équalisation, « sans triche, une sorte de mise à nu » de ce qu’il sait faire avec sa guitare et sa voix. Sa voix qui est d’ailleurs la première chose qui marque, une voix directement sortie des entrailles, une plainte rocailleuse qui pourra évoquer celle de Tom Waits ou plus près de nous, Arthur H, de ces voix cassées, burinées comme si elles avaient mille ans. Il nous glissera pourtant « je ne suis pas chanteur je suis surtout là pour raconter des trucs » ! Et le résultat est plutôt réussi. Même s’il faut un certain moral pour l’écouter car Igit aime surtout raconter des histoires d’amour déçues, malheureuses ou ratées. « La chanson joyeuse c’est pas trop mon truc mais cela me permet de cracher certaines choses et du coup d’être plutôt joyeux dans la vie ». Ouf, nous voilà rassurés…

–> Mais écoutons le plutôt parler un peu de lui dans cette vidéo : […]

Share

La bonne nouvelle du lundi avec Robi : on ne meurt plus... d'amour!

29 Oct

On ne demande qu’à la croire Robi tant elle nous l’affirme, nous l’assène même, devrait-on dire, avec sa chanson : « On ne meurt plus d’amour », dans une version retravaillée, réarrangée et superbement mise en images par elle-même. Dans un noir et blanc aux grains usés, la jeune femme se livre à un jeu de formes, de mains qui se lient, se délient, de son propre visage dédoublé, de ses lèvres en gros plans. Dans une mise en images comme une mise en abyme de sa propre image, la jeune femme pose et impose un univers où se renvoient lumière et pénombre, présence, dédoublement puis disparition et vide. On pense aux formes énigmatiques et libres d’adaptation des travaux des Surréalistes dans l’exploration de leurs rêves.. Est ce à dire que la jeune femme nous fait sa psychanalyse en direct où confrontée à elle même et à la solitude de la femme délaissée, elle se mime éperdue et seule mais aussi sensuelle et le coeur encore offert, appelant à des ébats. Avec la même constante, Robi martèle son phrasé obsessionnel avec en accompagnement la basse lancinante, entêtante comme la rythmique d’un coeur qui bat encore donc. Et pourtant…

Image de prévisualisation YouTube

On retrouve avec émotion et près du trouble, la jeune femme énigmatique et envoutante que nous avions rencontrée avec Jeff, son bassiste, il y a quelques mois ici même (voir le portrait).

Ce clip est le premier pas avant l’album « L’Hiver et la joie » à paraître début 2013. A suivre au plus près, le coeur battant donc !

La suivre sur facebook  ou sur son nouveau site :

Share

Session à Montmartre avec Igit

26 Oct

En début de semaine, il faisait beau (mais si souvenez vous c’était bien…) et nous avions rendez vous avec Igit, un artiste parisien, féru de Montmartre et notamment de la rue du Calvaire où il aime jouer sa musique. Nous nous sommes promenés un peu avec lui et nous nous sommes posés au pied du sacré coeur dans les jardins suspendus, où il nous a joué une de ses chansons : « Courir » un joli moment voix guitare dans un cadre bucolique, c’était parfait pour commencer la semaine. Je le partage aujourd’hui pour bien finir la semaine et  en attendant de le retrouver très vite sur le blog pour faire plus ample connaissance…

Voir la session en vidéo : 

http://www.dailymotion.com/video/xumgg7
Bon week end !

Share

Focus sur le "Live in Montmartre" du Mama

22 Oct


Le festival Mama c’est dans le 18eme arrondissement les jeudi 25 et vendredi 26 octobre. Ce sont deux jours de  rencontres professionnelles internationales, conférences, débats et ateliers, speed-meetings, déjeuners thématiques. L’objectif est de favoriser les rencontres entre les professionnels français et internationaux, indépendants et majors, producteurs et diffuseurs, éditeurs et distributeurs, salles de spectacles et festivals, artistes et groupes… Mais le festival Mama c’est aussi deux jours de concerts dans les lieux phares du 18e arrondissement à la Cigale, la Boule Noire, les trois baudets, Le centre Musical FGO Goutte d’or, Le Divan du monde, la Machine du Moulin Rouge, le Bus Palladium (concerts payants) mais aussi des concerts gratuits, dans des bars et des lieux atypiques de Montmartre. Alors pour tous les concerts dans les salles, je vous laisse regarder par ici et ici, on vous propose une balade du côté des  concerts « Live in Montmartre » c’est à dire ceux en entrée libre dans les bars, galeries ou pubs… […]

Share

Avant les trampolines sur la Seine, le tremplin de la Dame de Canton !

18 Oct

C’est une récente image d’un projet fou de pont trampoline sur la Seine qui m’a soufflée ce titre inspiré (je ne vous le fais pas dire) Non mais regardez la photo plus bas…Bon ok je m’égare, mais le projet est fou quand même…
Bref le propos du jour est de vous inciter à participer à un concert où il n’y aura pas moins de 10 jeunes artistes ou groupes émergents sur une jonque amie amarrée sur la Seine, au pied de la Bibliothèque de France. Ces dix jeunes artistes sont les finalistes sélectionnés parmi près de 200 candidatures de la première édition du tremplin Play it Indie organisé par La Dame de Canton (au fait vous aviez vu le reportage sur eux ici ? )

Ce concert a lieu ce samedi 20 octobre. […]

Share

Sortez ! Les concerts du 15 au 31 octobre...

15 Oct

Cette deuxième quinzaine d’octobre s’annonce riches en concerts pour nos chouchous du blog et pour d’autres pour lesquels nous avons eu des coups de coeur. Avec aussi un tremplin à ne pas manquer pour aller soutenir de nouveaux talents et le festival Mama Event qui envahit le 18eme… […]

Share

Avec Yalta club un seul mot d'ordre : keep your stereo on !

11 Oct

Prendre le nom d’une conférence pas très marrante de la deuxième moitié du 20ème siècle mais lui associer le mot « club » pour faire allusion à la fête, la danse et la bonne humeur… Se balader avec un camion entier d’instruments, convoquer ukulélé, mélodica, xylophone, glockenspiel et percus en tout genre, détourner la trompette ou le cor pour en faire des instruments rock… Importer direct du Brésil la fameuse percussion corporelle Dum clap et en faire la rythmique d’une chanson de loser et pire, l’apprendre au public (qui s’emmêle les pinceaux mais rigole bien)… Ajouter une touche féminine allemande absolument charmante et touche à tout musicale géniale et en faire l’atout charme de leur « boys band »… Hurler en concert le « i want you »  de Dylan avec un élan qu’on ne pourrait pas refuser, reprendre le « Starman » de Bowie et le placer direct, en deuxième place de leur tout nouvel EP Highly Branded… Chanter les dégâts écologiques, les crises financières, la jeunesse déboussolée en faisant danser toute l’assemblée… Se balader déguisés en hamburger ou en soda pas light du tout dans un clip complètement déjanté… Non vraiment, les musiciens du Yalta Club exagèrent ! Mais comme ils le font bien ! Ils osent tout, dans un joyeux bric à brac à sons, enlevé, joyeux, déluré et totalement insolent ! Le résultat est purement et simplement additif ! A faire oublier que dehors il flotte, que le ciel va bien finir par nous tomber sur la tête et qu’on a pas été d’aussi bonne humeur en écoutant de la musique depuis… fffou… trop longtemps !

Allez, rencontre en vidéo avec Gef, Nico, Erwan, Corinna, Tom et Seb les 6 musiciens du YALTA CLUB […]

Share

Des concerts jusqu'au 14 octobre...

2 Oct

Mardi 2 octobre

En concert exceptionnel avec son band au complet JP Dalpé, artiste québécois  à la Dame de Canton, quai Quai François Mauriac 75013 en entrée libre avec en première partie Guilhem de 3 minutes sur mer.
Image de prévisualisation YouTube

———————–
Mercredi 3 octobre

Zerrad Trio Guitares, percussions, accordéon. Un univers musical singulier, aux confins des Musiques du monde, du Jazz et du Classique. A l’écoute, on peut imaginer l’élaboration d’un folklore imaginaire, issu d’un pays inconnu, métissé et sage, dont leur musique serait le fruit. www.zerrad.fr + Lalafactory : un guitariste, une chanteuse, des textes en français (à remplir soi même), des ombres portées, des structures à retardement… des collages, des tensions, des échappées. Lalafactory mélange les registres, les valeurs… Péniche Antipode, 55 Quai de Seine, 75019 / 8 euros […]

Share