Paris.fr
Accueil
Tag Archives: edward barrow

Et mets tes baskets, chouette, vendredi c'est la fête de la musique ...

19 juin

Copyright : IGIT par Florent Thoraval

Bon comme on n’arrivait pas à choisir pour ce 21 juin, on a pris que les concerts de nos chouchous et toc ! Du coup, comme ils n’y passent pas (encore), on a volontairement mis de côté les grosses scènes comme celles du Palais Royal (avec Belin et Maissiat mmm quand même …) celle de l’Olympia, celle de Denfert etc. mais dont vous pouvez retrouver toute la programmation sur le site dédié ou en échos un peu partout. ON vous dirige aussi sur la sélection du Que faire à Paris qui reprend aussi cela très bien. Ici, on reste dans les bistrots, avec des artistes qu’on suit ou en « famille » dans des lieux de la ville qu’on aime beaucoup. Voilà ! Et puis c’est tout !

>>> >>>> Blues et voix de velours [...]

Share

Mais qu'est ce qu'ils ont tous avec Depeche Mode ?

26 mar

ça a commencé comme ça, tout simplement : un jour Edward Barrow (Volvox Music) un artiste que je suis depuis un moment, poste une reprise de Depeche Mode et de leur tube planétaire (ah si quand même !) Enjoy the Silence. [...]

Share

Edward Barrow sort le grand jeu !

10 sept

Moi ce week end, j’avais envie de me faire une balade dans une Imperial le Baron de 1968… Et alors, c’est drôlement bien tombé, parce que justement il y a Edward Barrow qui est passé avec, conduit par un lapin en pleine discussion avec un cheval. Ben quoi ? Cest comme ça, parfois, la vie, elle est bien faite ! Allez, c’est le tout premier clip (réalisé par Cédric Jouvin) d’Edward Barrow (si vous ne savez pas que je suis fan de cet artiste, c’est que c’est la première fois que vous venez ici parce que sur ce blog, vous pouvez le retrouver,, ah oui et encore là… )

[...]

Share

Edward Barrow en mode "Je me souviens"

27 juin

Le principe est de plonger les artistes dans leurs « vieux » souvenirs musicaux, ceux de leur période adolescente notamment. Mais aussi et surtout d’aller chercher comment ils sont devenus musiciens. Aujourd’hui, Edward Barrow (compositeur interprète) se prête au jeu en vidéo ! [...]

Share

Coney Island, New York, by the sea... merci Edward Barrow

15 mar

Toute la chanson Coney Island, (la sublime, celle au piano…) d’Edward Barrow, enregistrée lors de sont interview portrait, en ligne ici

http://www.dailymotion.com/video/xhlwr5

 

Share

Edward Barrow ou la délicieuse mélancolie...

14 mar

J’ai déjà évoqué ici un concert d’Edward Barrow qui m’avait transportée ailleurs… Il y a chez Edward Barrow une âme qui vagabonde dans les confins des souvenirs, une âme qui flirte avec la nostalgie. Bercé, enfant, aux sons de l’album « Broken English » de Marianne Faithfull qui ramenait de sa « descente aux enfers » des ballades éminemment poignantes, Edward Barrow  nous embarque dans ses mélodies mélancoliques, en anglais. C’est bien d’émotion dont il s’agit en l’écoutant, de sensations entre volupté et tristesse, de frissons… Pourtant Edward Barrow ne plombe pas l’ambiance, ses chants n’ont rien de désespérés. Ils sont inspirés de faits de sa vie, de ressentis autour d’un lieu, de sensations. Tel un peintre impressionniste, il pose ses notes délicates et joue de nos émotions. Pour moi l’écouter, c’est un peu comme regarder un album photos. C’est le plaisir de se souvenir tout en étant un peu nostalgique. Edward Barrow nous a reçus chez lui avec chaleur et sympathie et nous a chanté quelques unes des chansons de son EP au titre optimiste : Life is beautiful… Mais oui en effet, la vie fut très belle cette après midi là..

http://www.dailymotion.com/video/xhl3ng

Edward cherche un manager et un tourneur. A bon entendeur…
Suivez le sur son site edwardbarrow-music.com

Toute la chanson Coney Island, (la sublime, celle au piano…)

http://www.dailymotion.com/video/xhlwr5

Pour écouter une autre chanson c’est par ici : An old woman

Share

"An old Woman" d'Edward Barrow...

5 mar

Avant son portrait en vidéo (bientôt, bientôt…), je ne résiste pas à poster cette magnifique chanson d’Edward Barrow qu’il a chantée pour nous, lorsque nous l’avons rencontré.  « An old Woman » : c’est l’histoire d’une vieille dame qui a perdu son mari, son merveilleux amour … avec qui, elle a passé toute sa vie. C’est l’histoire d’une femme qui n’a plus trop envie de vivre sans lui… C’est une histoire universelle avec un chant tout simple mais empreint d’une émotion palpable. J’en frisonne à chaque fois. C’est une chanson d’Edward pour sa grand mère….

http://www.dailymotion.com/video/xhcocp
Share

Arnold, Garance, Edward Barrow et... Serge Gainsbourg !

1 mar

« Je connais mes limites, c’est pourquoi je vais au-delà. »

Le 2 mars 1991, Serge Gainsbourg nous quittait, dans un arrêt du coeur… 20 ans après … En hommage, Arnold, Garance et Edward Barrow, jeunes musiciens parisiens, ont accepté, avec élan et simplicité, de reprendre, pour ce blog, une de ses chansons.

Arnold a choisi l’Accordéon, une chanson de Gainsbourg qui date de 1962. Ce sont les tous débuts de Gainsbourg, à l’époque où il écrit pour Juliette Gréco… Le public n’accroche pas encore…

http://www.dailymotion.com/video/xhbhb6

Retrouvez le portrait du groupe Arnold sur ce blog…
 

Garance, 24 ans, chante toute seule dans les bars parisiens depuis 4 ans. Elle reprend souvent la Javanaise.. Mais là, elle a choisi l’Anamour…

http://www.dailymotion.com/video/xhbh8a

Retrouvez le portrait de Garance sur ce blog…

Quant à Edward Barrow, parisien qui chante d’habitude en anglais c’est vers « Fuir le bonheur de peur qu’il ne se sauve » qu’il a porté son choix, une chanson écrite par Serge Gainsbourg pour Jane Birkin.

http://www.dailymotion.com/video/xhbgsa

Retrouvez un article de ce blog sur Edward Barrow et bientôt son portrait…

Retrouvez aussi l’hommage en photos et vidéos du Paris de Gainsbourg sur paris.fr

« Le succès et la gloire ne nous griseront jamais que les tempes… »
« Carresses et coups de poing dans la gueule sont les pleins et les déliés de l’amour »
Serge Gainsbourg

 

 

 

 

Share

Ma séquence émotion avec Edward Barrow...

23 fév

Hier soir, j’étais au Pop In, 105, rue Amelot dans le 11eme, un de ces bars miraculeux qui met en avant les jeunes talents et où les concerts sont gratuits… J’y suis allée pour écouter Edward Barrow. Du coup de coeur musical que j’avais eu à le découvrir sur internet, cela a viré au coup de foudre…

Il était seul et alternait des chants au piano et d’autres, au son d’une autoharp, instrument pour le moins étonnant… Il a interprété la plupart des chansons de l’EP qu’il vient d’enregistrer : Life is beautiful. A l’écouter, je suis partie très loin, quelque part, de l’autre côté de l’Atlantique. Je l’ai suivi dans ses mélodies planantes au son de sa voix aérienne, à la fois suave et tantôt très aigue, un mélange détonnant pour des airs entêtants, superbes et, pour la plupart, très mélancoliques. J’ai eu le sentiment de traverser de longues plaines avec « Again and again », de suivre les héros d’un roman de Scott Fitzgerald, le long de la plage de « Cosney Island », d’entrer dans l’intimité d’un homme qui rend hommage à ses grands parents, dans les magnifiques « An old woman » et « Black Tree »… Quand le set s’est terminé, j’étais ailleurs… Pourtant, même s’il a la classe d’un acteur de la grande époque hollywoodienne , qu’il a le nom d’un gangster fameux des années 30, Edward Barrow est bien tout près de nous. Oui, Edward Barrow est un jeune chanteur compositeur parisien qui nous « envoûte avec sa pop-folk spleenesque et aérienne. » (CQFD) Si je cite délibérément les Inrocks c’est bien parce que, ce mois-ci, il est dans leur sélection découverte et que je vous invite à voter pour lui. Moi c’est fait.

Les Inrocks Lab (anciennement CQFD, ceux qu’il faut découvrir, tout le détail) c’est un endroit idéal pour des artistes en devenir. Chaque mois, dix artistes sont mis en avant et deux sont désignés, après vote. Ils entrent alors dans la future sélection de l’année mais en attendant, ils peuvent se produire sur la scène de la Flèche d’Or.

Donc première étape, vous allez sur son my space ou sur son site,  vous écoutez tous les morceaux et regardez toutes les vidéos…
Deuxième étape, vous allez là <http://www.lesinrocks.com/lesinrockslab/artiste/profil/edward-barrow/ et vous cliquez sur le coeur… jusqu’à la fin du mois.

Quant à Edward Barrow, il est assez probable qu’il vienne un jour (très prochain) illuminer de son talent les pages de ce blog ! Qu’on se le dise …

En attendant, voici une de ses chansons Life is beautiful, le titre aussi de son EP…

Image de prévisualisation YouTube
Share