JonOne – Square des Deux Nethes (75018)

Cette fresque de l’artiste JonOne représente un portrait de l’Abbé Pierre.

Les mots qui composent le portrait sont extraits du texte de l’appel de 1954, prononcé par l’Abbé Pierre sur Radio Luxembourg :

L'Abbé Pierre by JonOne

« Mes amis, au secours…

Une femme vient de mourir gelée, cette nuit à trois heures, sur le trottoir du boulevard Sébastopol, serrant sur elle le papier par lequel, avant hier, on l’avait expulsée…

Chaque nuit, ils sont plus de 2000 recroquevillés sous le gel, sans toit, sans pain, plus d’un presque nu. Devant l’horreur, les cités d’urgence, ce n’est même plus assez urgent !

(…) Il faut que ce soir même, dans toutes les villes de France, dans chaque quartier de Paris, des pancartes s’accrochent sous une lumière dans la nuit, à la porte de lieux où il y ait couvertures, paille, soupe, et où l’on lise sous ce titre Centre Fraternel de Dépannage, ces simples mots : « Toi qui souffres, qui que tu sois, entre, dors, mange, reprend espoir, ici on t’aime »(…) »

Cette entrée a été publiée dans 75018, Peinture aérosol, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à JonOne – Square des Deux Nethes (75018)

  1. Vincent dit :

    Comme tu le dis : consternant de chez consternant, tout ceci, lol !
    Et pendant ce temps, le président de Tunisie se barre avec non pas cinq « millions », mais cinq « milliards » d’Euros dans sa poche…
    Hallucinant, toute cette histoire…
    Je ne saurais même pas quoi faire du millième de cette somme (mais j’aimerais bien avoir ce « millième » sans rien foutre, mine de rien), XD !
    Sans parler de l’Egypte, où la même chose risque de se produire durant les jours à venir…
    Bref, comme en mai 1968 : cette putain de planète de Mars à la con doit très sûrement être en train de se rapprocher de la terre (de même qu’en 14-18 et en 39-45, comme chacun sait sait, sauf les gens qui détestent & méprisent l’astrologie) !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *