Kashink – Rue de Bagnolet (75020)

D’origine slave et hispanique, Kashink commence à peindre en 2001.

Son thème de prédilection : les « Sanctificados », des personnes rencontrées qui malgré les épreuves traversées sont restées vivantes, combattantes. Leur mérite et leur grandeur d’âme font d’elles des « Sanctifiées » (« Sanctificados » en espagnol), de chair et de sang, loin de l’imagerie religieuse. Ce détournement des symboles religieux, elle l’étend aussi à la création de ses « Ex-Voto ».

Kashink tire son inspiration dans les portraits de Frida Kahlo et les fresques des muralistes mexicains. En 2006, elle passe des petits formats aux grands espaces des murs, et se familiarise avec les techniques de peinture à la bombe. (Source : Canal Street.TV)

Cette entrée a été publiée dans 75020, Collage, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Kashink – Rue de Bagnolet (75020)

  1. Détails dit :

    Et tout ça se trouve à Paris…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *