Paris.fr
Accueil

11e, oeuvre de Mathieu Pernot à l’école élémentaire, 14 rue Titon

30 Nov

Classes de CE1 et CM2
Directrice : Hélène Quenor
Professeur d’arts plastiques : Marie-Aël Verrier-Suzuki
Médiatrices : Sarah Michel et Loan Nguyen

 

Scène du quotidien, avant et après, photographie et crayon sur papier kraft, réalisé par Ariane.

 

Les enfants de CE1 ont travaillé sur la thématique de la ville idéale. Ils ont découvert différentes architectures du XXe siècle – les constructions de Gaudí, l’Arche de La Défense de von Spreckelsen, la Cité radieuse de Le Corbusier – puis ont fabriqué des maquettes de quartiers en carton pour les assembler et élever une ville imaginaire. Peintes avec des couleurs primaires, elles font référence aux principes modernistes, au travail de Mondrian et de Le Corbusier.

 

Scène du quotidien, avant et après, photographie et crayon sur papier kraft, réalisé par Ambre.

 

En CM2, chaque élève s’est vu confier un appareil photographique pour réaliser un reportage sur son quotidien, par exemple le trajet de l’école à la maison, les devoirs, la soirée. À partir d’un tirage, les enfants ont travaillé sur le processus du photomontage en s’inspirant de l’effet Koulechov (sens des images les unes par rapport aux  autres) : il s’agissait d’imaginer et de dessiner les événements survenus avant et après la prise de vue. Mathieu  Pernot a rendu visite aux enfants ; ils l’ont interrogé sur sa technique, le choix du sujet, son métier, ses projets d’exposition et lui ont présenté leurs nouvelles connaissances : l’inventeur de la photographie (Nicéphore Niepce) et certains de ses principes (la perspective, la déformation de l’image, la vue en plongée et en contreplongée).

 

Nature morte au verre de lait et aux biscuits, photographiée par Polly .



Des journalistes de la Ville de Paris ont réalisé un reportage retraçant les différentes étapes de l’exposition,  diffusé sur www.paris.fr

 

Poissons dans un bocal, photographiée par Ariane .



Photographies © Christophe Noël, FMAC/Ville de Paris.

 

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire