Paris.fr
Accueil

Conte autour de l’œuvre « Sans titre » de Jean-Charles Blais à l’école élémentaire Damrémont (18e)

25 Fév

 

La conteuse raconte l'histoire de "Sans nom" © Daphné Lebars - FMAC, Paris

La conteuse raconte l’histoire de « Sans nom » © Daphné Lebars – FMAC, Paris

 

Le vendredi 31 janvier, Peggy Genestie, conteuse professionnelle, est venue à l’école élémentaire Damrémont (18e) raconter à deux classes de CP une histoire que lui a inspirée l’œuvre Sans titre de Jean-Charles Blais.

La conteuse transporte les enfants dans un monde extraordinaire, où vit la vieille Sami qui a le pouvoir de donner vie à des enfants en les modelant dans l’argile. Elle habite sur une colline, un endroit merveilleux où les enfants sont heureux ! Quand Sami les voit jouer « elle a l’œil qui frétille ! ». Parmi eux il y a Sannon. Sa mère a disparu lorsqu’il est né et n’a pas eu le temps de le nommer. La vielle Sami le connaît bien, c’est elle qui l’a créé et a fait de lui un « voyageur ». De temps à autres, il revient la voir et elle découvre comme il a grandi. Alors, « elle a l’œil qui frétille la vieille Sami ! » Puis il repart, sans qu’elle puisse savoir quand elle le reverra.

Ravis de découvrir le tableau à travers le conte, les élèves posent de nombreuses questions à la conteuse. « Mais alors ce personnage de dos, est-ce-que c’est Sannon ? » se demande un élève. « Ah je ne sais pas. Qu’en penses-tu ? » lui répond la conteuse. Une petite fille intervient : « Mais non ! C’est la vieille Sami ! ».

Après le conte, les enfants rejoignent leur classe accompagnés de Peggy Genestie. Leur professeure d’arts visuels, Michelle Nadal, leur demande de dessiner ce qu’ils ont retenu du conte en utilisant des feutres noirs, pour rappeler la technique utilisée par Jean-Charles Blais. Très inspirés par l’histoire, les enfants réalisent de nombreuses productions.

 

© Daphné Lebars - FMAC, Paris

Travaux plastiques en classe après le conte © Daphné Lebars – FMAC, Paris

 

© Daphné Lebars - FMAC, Paris

© Daphné Lebars – FMAC, Paris

 

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire