Paris.fr
Accueil

L’artiste Stéphanie Saadé à la crèche Cotte (12e)

1 Mar

 

Stéphanie Saadé présentant son œuvre aux parents de la crèche Cotte © Claire Boustani – FMAC, Paris

Stéphanie Saadé présentant son œuvre aux parents de la crèche Cotte © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le vendredi 22 février, l’artiste Stéphanie Saadé est venue rencontrer les parents et les enfants de la crèche Cotte (12e).

Elle a d’abord présenté, aux parents intéressés, son œuvre Aller à l’école (2018) exposée dans le hall d’entrée de la crèche jusqu’à la fin de l’année scolaire. L’artiste a repris pour cette œuvre ses chaussures de petite fille que sa mère a conservées précieusement. Elle a incrusté dans la semelle de l’une d’entre elles, avec un trait de nacre, le chemin qu’elle parcourait enfant pour aller à l’école. « Un chemin court, que l’on fait deux fois par jour, pendant plusieurs années,  qui est ancré dans notre mémoire » explique l’artiste. La nacre renvoie au caractère précieux et universel des souvenirs et de la mémoire.
« Merci pour ces explications. C’est vraiment super d’avoir une œuvre à la crèche, surtout ces petites chaussures qui renvoient au monde de l’enfance et s’intègrent parfaitement au sein de la crèche » s’est exclamée une maman, ravie d’avoir pu échanger avec l’artiste.

 

© Claire Boustani – FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Stéphanie Saadé a ensuite assisté à un atelier mené par les auxiliaires de puériculture Maud Dahmet et Sophie Villiers avec un groupe d’enfants. En lien avec l’œuvre, les enfants ont trempé des chaussures dans de la peinture puis ont marché sur des grands rouleaux de papier, reprenant l’idée de marche et de trace développée par l’artiste. Les empreintes superposées donnent à l’ensemble un caractère abstrait.

 

Atelier avec les enfants autour de la trace et de l'empreinte © Claire Boustani - FMAC, Paris

Atelier avec les enfants autour de la trace et de l’empreinte © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Jusqu’au décrochage de l’œuvre en juillet, les enfants continueront de réaliser des activités en lien avec le travail de Stéphanie Saadé. Les productions des enfants seront exposées et présentées aux parents à la fin de l’année scolaire.

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

Pas encore de commentaire

Faire un commentaire