Paris.fr
Accueil
Archive | Stéphanie Saadé RSS feed for this section

Petit aperçu des restitutions dans les établissements

2 Août

Projection des travaux des enfants à la crèche Cotte © Inès Seddiki - FMAC, Paris

Projection des travaux des enfants à la crèche Cotte © Inès Seddiki – FMAC, Paris

Aux mois de juin et début juillet, le FMAC à l’école était à l’honneur dans les établissements participants avec l’organisation de nombreuses expositions des travaux des élèves.

 

Travail sur l'écriture et la calligraphie à l'école Prisse d'Avennes © École Prisse d'Avennes - Paris

Travail sur l’écriture et la calligraphie à l’école Prisse d’Avennes © École Prisse d’Avennes – Paris

 

Le 18 juin, à l’école Prisse d’Avennes (14e), les parents ont pu observer les productions réalisées par les élèves avec leur professeure d’arts plastiques Agnès Villard et la médiatrice culturelle Inès Seddiki autour de l’œuvre Are you human ? d’Aram Bartholl. Plusieurs méthodes de création ont été utilisées pour appréhender l’œuvre : collage et découpage (papier, photo, magazine, tissus, carton..), peinture, utilisation de craies, sculpture… Les élèves ont travaillé autour de l’écriture et de la calligraphie et ont abordé les notions d’humain et de robot. Ils ont également été initiés à la création numérique.

 

Humain ? Travaux des élèves à l'école Prisse d'Avennes © Inès Seddiki - FMAC, Paris

Humain ? Travaux des élèves à l’école Prisse d’Avennes © Inès Seddiki – FMAC, Paris

 

© Inès Seddiki - FMAC, Paris

© Inès Seddiki – FMAC, Paris

 

Le 20 juin, la crèche Cotte était envahie d’empreintes de pas, du sol jusqu’au plafond. En lien avec l’œuvre Aller à l’école de Stéphanie Saadé, les enfants ont en effet exploré tout au long de l’année les notions de traces, d’empreintes, et de parcours. Des petites chaussures peintes par les enfants étaient également suspendues autour de l’œuvre. Ce fut l’occasion pour les parents de découvrir le travail accompli. Un diaporama et des photos des enfants en activité étaient également exposés en plus des productions. Les parents et les enfants avaient eu par ailleurs l’occasion de rencontrer l’artiste le 22 février.

 

Les traces de pas envahissent le plafond de la crèche Cotte © Inès Seddiki - FMAC, Paris

Les traces de pas envahissent le plafond de la crèche Cotte © Inès Seddiki – FMAC, Paris

 

Chaussures suspendues à la crèche Cotte © Inès Seddiki - FMAC, Paris

Chaussures suspendues à la crèche Cotte © Inès Seddiki – FMAC, Paris

 

Exposition à la crèche Cotte © Inès Seddiki - FMAC, Paris

Exposition à la crèche Cotte © Inès Seddiki – FMAC, Paris

 

Le 21 juin, à l’occasion de la fête de l’école  maternelle Tanger, les chapeaux et personnages réalisés en matériaux recyclés par les enfants avec leurs professeurs et la médiatrice culturelle Na-Yeon étaient exposés autour de Poings d’eau – Détail de la Fontaine E, de Pascale-Marthine Tayou. Les productions sont restées exposées à l’occasion de « la semaine des arts » du 24 au 28 juin.

 

Exposition à l'école maternelle Tanger © Inès Seddiki - FMAC, Paris

Exposition à l’école maternelle Tanger © Inès Seddiki – FMAC, Paris

 

Personnages et chapeaux à l'école maternelle Tanger © Inès Seddiki - FMAC, Paris

Personnages et chapeaux à l’école maternelle Tanger © Inès Seddiki – FMAC, Paris

 

Retrouvez sur le blog d’autres restitutions organisées dans les établissements participant au programme.

 

 

L’artiste Stéphanie Saadé à la crèche Cotte (12e)

1 Mar

 

Stéphanie Saadé présentant son œuvre aux parents de la crèche Cotte © Claire Boustani – FMAC, Paris

Stéphanie Saadé présentant son œuvre aux parents de la crèche Cotte © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Le vendredi 22 février, l’artiste Stéphanie Saadé est venue rencontrer les parents et les enfants de la crèche Cotte (12e).

Elle a d’abord présenté, aux parents intéressés, son œuvre Aller à l’école (2018) exposée dans le hall d’entrée de la crèche jusqu’à la fin de l’année scolaire. L’artiste a repris pour cette œuvre ses chaussures de petite fille que sa mère a conservées précieusement. Elle a incrusté dans la semelle de l’une d’entre elles, avec un trait de nacre, le chemin qu’elle parcourait enfant pour aller à l’école. « Un chemin court, que l’on fait deux fois par jour, pendant plusieurs années,  qui est ancré dans notre mémoire » explique l’artiste. La nacre renvoie au caractère précieux et universel des souvenirs et de la mémoire.
« Merci pour ces explications. C’est vraiment super d’avoir une œuvre à la crèche, surtout ces petites chaussures qui renvoient au monde de l’enfance et s’intègrent parfaitement au sein de la crèche » s’est exclamée une maman, ravie d’avoir pu échanger avec l’artiste.

 

© Claire Boustani – FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Stéphanie Saadé a ensuite assisté à un atelier mené par les auxiliaires de puériculture Maud Dahmet et Sophie Villiers avec un groupe d’enfants. En lien avec l’œuvre, les enfants ont trempé des chaussures dans de la peinture puis ont marché sur des grands rouleaux de papier, reprenant l’idée de marche et de trace développée par l’artiste. Les empreintes superposées donnent à l’ensemble un caractère abstrait.

 

Atelier avec les enfants autour de la trace et de l'empreinte © Claire Boustani - FMAC, Paris

Atelier avec les enfants autour de la trace et de l’empreinte © Claire Boustani – FMAC, Paris

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris

 

Jusqu’au décrochage de l’œuvre en juillet, les enfants continueront de réaliser des activités en lien avec le travail de Stéphanie Saadé. Les productions des enfants seront exposées et présentées aux parents à la fin de l’année scolaire.

 

© Claire Boustani - FMAC, Paris

© Claire Boustani – FMAC, Paris